Volodymyr Zelensky demande au «G19» de s'unir pour mettre fin à la guerre de la Russie

AP - Thibault Camus

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a exhorté ce mardi 15 novembre les dirigeants du G20 réunis en Indonésie à surmonter leurs divisions pour mettre fin à la guerre « destructrice » menée par la Russie, contre laquelle les Occidentaux tentent de renforcer la pression.

Le plus important rassemblement de dirigeants mondiaux depuis le début de la pandémie s'est ouvert sans Vladimir Poutine dans le cadre tropical de l'île indonésienne de Bali. C'est le premier sommet à se tenir près de neuf mois après le début d'une guerre meurtrière aux lourdes conséquences économiques pour la planète, et la menace nucléaire qui plane.

►À lire aussi : Le G20 réuni en sommet en pleine crise économique mondiale

De retour de Kherson, ville du sud de l'Ukraine tout juste reprise par son armée, Volodymyr Zelensky a été l'un des premiers à s'exprimer par visioconférence devant ce qu'il appelé le « G19 », excluant la Russie. Dans la salle était pourtant présent le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, par lequel Vladimir Poutine s'est fait représenter.

« Je suis convaincu qu'il est temps à présent que la guerre destructrice de la Russie s'arrête », a déclaré le président ukrainien. Elle « doit et peut être arrêtée », selon la traduction en anglais consultée par l'AFP. Il a détaillé son plan pour ramener la paix et « sauver des milliers de vies » : ne pas faire confiance à la Russie, ne tolérer « aucune excuse au chantage nucléaire » face aux « folles menaces » de Moscou et réaliser un échange total de prisonniers.

(Avec AFP)


Lire la suite sur RFI