Volodymyr Zelensky appelle les patrons français à reconstruire l’Ukraine

Le président ukrainien Zelensky a ouvert l’université d’été du Medef, lundi 29 aoû 2022.
ERIC PIERMONT / AFP Le président ukrainien Zelensky a ouvert l’université d’été du Medef, lundi 29 aoû 2022.

ERIC PIERMONT / AFP

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’est adressé aux chefs d’entreprise français en ouverture des universités d’été du Medef, lundi 29 août.

UKRAINE - C’est un intervenant bien particulier qui a donné le coup d’envoi de la Rencontre des entrepreneurs de France (REF), organisée par le Medef. Six mois après le début de la guerre en Ukraine, le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’est adressé en visioconférence aux entrepreneurs français, réunis à l’Hippodrome de Longchamp, à Paris.

« Nous avons besoin de votre participation pour la reconstruction de l’Ukraine après les hostilités », a exhorté le chef d’État à l’occasion d’un discours retransmis sur grand écran ce lundi 29 août à la mi-journée. « Nous invitons les entreprises à participer à la modernisation des services urbains, nous invitons les entreprises énergétiques à travailler dans notre secteur d’extraction de gaz, de l’énergie verte, » a-t-il lancé, interpellant aussi les entreprises de l’automobile et de l’alimentaire.

Des mesures immédiates pour la reconstruction du pays

Évoquant un coût de reconstruction du pays de 600 à 800 milliards d’euros, le président ukrainien a appelé à des mesures immédiates, notamment concernant les infrastructures éducatives, les ports, les transports ou encore le logement. « L’objectif est de faire revenir les personnes qui sont parties (...) J’invite les entreprises françaises à venir en aide à l’Ukraine dans cette période difficile pour que ces personnes puissent revenir et avoir tout ce qu’il leur faut », martèle-t-il.

Interrogé sur la possible lassitude des Français six mois après le début de la guerre, le président a conclu son intervention en les appelant à continuer à soutenir l’Ukraine. « Notre guerre est sur notre territoire, pour éviter qu’une guerre arrive sur votre territoire. Nous luttons pour lutter pour cela, donc ne soyez pas fatigués de la guerre en Ukraine car c’est une guerre pour la paix dont vous jouissez maintenant. » Une conclusion largement applaudie par l’assemblée de chefs d’entreprises français présents.

Après cette intervention très attendue, la Première ministre Élisabeth Borne doit ensuite s’adresser à son tour aux chefs d’entreprise, pour évoquer aussi bien les conséquences de la guerre en Ukraine que les efforts demandés pour plus de sobriété énergétique.

À voir également sur le HuffPost : « L’Ukraine se battra jusqu’au bout » : le message combatif de Zelensky à son peuple

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi