Volodymyr Zelensky affirme qu'environ "deux millions d'Ukrainiens ont été déportés en Russie"

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky lors de son allocution quotidienne, le 20 janvier 2023 - BFMTV
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky lors de son allocution quotidienne, le 20 janvier 2023 - BFMTV

La guerre en Ukraine entre cette semaine dans son douzième mois. L'occasion pour le président ukrainien Volodymyr Zelensky de faire un nouveau bilan du conflit. Ce lundi depuis son bureau présidentiel, dans une déclaration, le chef de l'armée ukrainienne a assuré que les "occupants Russes (...) kidnappent" des gens.

Environ deux millions d'Ukrainiens "ont été emmenés de force en Russie, déportés", a dénoncé Volodymyr Zelensky.

"C’est du kidnapping pur et simple"

Ce n'est pas la première fois que le président ukrainien accuse l'armée de Vladimir Poutine de "kidnapper" et de "déporter" une partie de la population.

En avril 2022 déjà, deux mois après le début de la guerre, Volodymyr Zelensky évoquait "500.000 Ukrainiens déportés vers la Russie." Sa femme, la première dame Olena Zelenska, dénonçait quant à elle en décembre 2022 sur le plateau de BFMTV le transfert d’enfants ukrainiens vers la Russie.

"C’est du kidnapping pur et simple", déclarait Olena Zelenska, usant même du terme "déportation": "Nous perdons ces enfants et ne savons pas ce qui leur arrive."

Dans sa déclaration ce lundi, le président Ukrainien Volodymyr Zelensky a également dénoncé la "destruction" et le "vol" organisés par l'armée de Vladimir Poutine. "Le vol est en train de régner. Tout ce qu'ils n'ont pas détruit, ils le volent et l'expédient en Russie. Tout", a-t-il déclaré.

Article original publié sur BFMTV.com