Volkswagen va investir 15 milliards d'euros en Chine pour la voiture électrique

·1 min de lecture

La Chine a surpris il y a quelques jours en s'engageant à la neutralité carbone d'ici 2060. Le développement de la voiture électrique fait partie de cette stratégie. Le constructeur allemand Volkswagen a annoncé lundi 28 septembre un investissement conséquent pour développer sa présence dans ce secteur.

De notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

« Nous sommes en train de changer les règles du jeu ». La déclaration du patron de Volkswagen en Chine samedi s’est traduite dans les faits dès lundi 28 septembre. Le constructeur automobile allemand a annoncé un investissement supplémentaire de 15 milliards d’euros d’ici 2024 pour se développer dans l’électrique sur le marché chinois, le plus important pour Volkswagen.

Cet engagement s’ajoute aux 33 milliards déjà engagés par le constructeur pour développer sa présence dans l’électrique dans le monde. La moitié des investissements prévus par le constructeur allemand pour ces véhicules est prévue en Chine.

Multiplication par quatre des véhicules électriques en Chine

La Chine est le plus gros pollueur mondial devant les États-Unis. Un véhicule sur trois produit par Volkswagen dans ce pays doit, d’ici cinq ans, être électrique. La stratégie du géant de l’automobile est plus ambitieuse en Chine qu’en Europe. Elle accompagne les ambitions de Pékin en la matière où la part de marché de ces véhicules doit être multipliée par quatre dans les prochaines années.

Les constructeurs allemands veulent aussi être présents avec cette technologie en Chine et dans le monde. D’après une étude de McKinsey, ils pourraient l’an prochain détrôner leurs concurrents chinois et être les premiers producteurs mondiaux de véhicules électriques.