Volkswagen rappelle des Golf, T-Roc, Tiguan et Touran pour un problème de pédale de frein

fr.info@motor1.com (Yann Lethuillier)
·2 min de lecture
Volkswagen Golf 8 (2019)
Volkswagen Golf 8 (2019)

Environ 38'000 voitures fabriquées en 2020 vont être rappelées pour un risque de pédale de frein qui peut, dans le pire des cas, se détacher.

C'est un tout petit rappel qui concerne Volkswagen, notamment par rapport à celui révélé cette semaine concernant Honda. En effet, la firme japonaise doit rappeler près de deux millions de véhicules à travers le monde pour des problèmes divers et variés, principalement aux États-Unis. Du côté de la marque allemande, sa campagne de rappel est nettement moins importante puisqu'elle concerne seulement 38'000 véhicules.

Ce problème concerne des Golf, T-Roc, Tiguan et Touran assemblés en 2020. Ces véhicules présenteraient un défaut potentiel, et non des moindres, puisque leur pédale de frein pourrait se déformer sous la contrainte et des freinages répétés. Pire encore, elle pourrait même se détacher. Volkswagen précise qu'aucun accident n'a eu lieu pour le moment et qu'il s'agit d'un rappel préventif afin de contrôler la pédale de frein. Elle pourra être remplacée, si nécessaire. D'après la marque allemande, le problème viendrait d'une soudure potentiellement défectueuse.

Volkswagen doit aussi conjuguer avec un autre problème, celui des ceintures de sécurité de sa Polo. La marque avait déjà rappelé 219'000 exemplaires en 2018 car, en cas de changement de cap rapide, l'une des boucles pouvait se détacher si une personne se trouvait au centre et une deuxième à sa gauche. Ce problème rectifié, un nouveau vient d'apparaître sur les Volkswagen Polo produites entre le 9 mars et le 5 mai 2020.

En effet, suite à une erreur de fabrication, le double boîtier de verrouillage peut en effet présenter une résistance réduite, ce qui diminue son efficacité en cas d'accident. Volkswagen n'a pas communiqué sur les volumes exacts de cette campagne de rappel, mais elle doit concerner quelques milliers de véhicules. Deux campagnes de rappel ont été lancées, l'une en avril 2020, l'autre depuis octobre. Les propriétaires sont avertis par courrier recommandé et devront se rendre en atelier afin de remplacer, gratuitement, le boîtier incriminé.

À lire aussi