Volkswagen réinvestit massivement dans le thermique

Auto - Lors d’une récente rencontre avec une agence de presse américaine, un haut responsable du groupe allemand a expliqué comment les investissements initialement prévus pour l’électrification allaient se réorienter

Le coup de frein que rencontre la progression des ventes de voitures électriques continue à faire des vagues au sein des grands groupes automobiles. En l’occurrence, c’est Arno Antlitz, directeur financier et opérationnel du Groupe Volskwagen, qui a confirmé à Reuters que son entreprise avait copieusement revu sa stratégie d’électrification, à la lumière de la situation actuelle.

Ainsi, il était prévu de consacrer quelque 180 milliards d’euros à cette stratégie. Finalement, le groupe a décidé de réorienter un tiers de cette somme, soit 60 milliards tout de même, pour garder à niveau ses moteurs essence et diesel. Ces investissements iront donc vers Skoda, qui est officiellement en charge des moteurs thermiques pour toutes les marques de la famille Volskwagen.

Des précédents

Volkswagen n’est pas le premier groupe à annoncer une modification de trajectoire. Récemment, Mercedes a aussi fait savoir que l’objectif 100 % électrique en 2030 n’était pas gravé dans le marbre. Kia, Land Rover, GM et Ford pensent désormais de la même manière, rejoignant ainsi Stellantis et Renault, par exemple, qui furent parmi les premiers à se montrer prudents.

Et entre la perte de vitesse de l’électrique, et le revers subi par les p(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Citroën condamne la C5 X
Piëch GT, supercar suisse cherche investisseur
Le Dacia Sandrider rudement testé