Volkswagen Polo (2009-2017) : quels sont les problèmes les plus fréquents ?

Volkswagen et la Polo, c’est une histoire qui remonte à 1975, lorsque la citadine eut pour mission d’offrir une alternative plus compacte, mais du même standing que la Golf. Pour y parvenir, pas question de casser les codes stylistiques qui font le succès de sa grande sœur. Un credo que l’on retrouve sur sa cinquième génération, dévoilée en 2010. Les similitudes avec la reine mère Golf étaient toujours là. Des lignes athlétiques et une silhouette sans fioritures superflues pour rester la « fourmi » sérieuse et rationnelle appréciée par beaucoup.

Mais pourquoi changer une recette qui fonctionne ? La Polo est un modèle apprécié pour son niveau de finition, son agrément et son comportement. Ce n’est pas une bête de course, même en version GTi, mais elle peut se montrer dynamique en bien des points selon la motorisation choisie. Est-elle pour autant exemptée de défauts ? Non, bien sûr. Voici donc les problèmes les plus fréquents que vous pourriez rencontrer sur un exemplaire de cinquième génération.

À lire aussi :