Volkswagen Lamando L : voici la mini Arteon chinoise

·2 min de lecture
Volkswagen Lamando L : voici la mini Arteon chinoise
![CDATA[]]

Si en Europe, les SUV ont le vent en poupe, les silhouettes plus traditionnelles sont encore particulièrement appréciées en Asie. Après la nouvelle Ford Mondeo, c'est au tour de Volkswagen de dévoiler sa nouvelle berline en Chine : voici la nouvelle Volkswagen Lamando L, un modèle compact reposant sur la plateforme MQB Evo de la Golf, qui arbore un look particulièrement réussi.

Son style n'est pas sans rappeler celui de l'Arteon, en plus compact avec ses 4,78 mètres de long sur 1,83 mètre de large et 1,47 mètre de haut, le tout sur un empattement généreux de 2,73 mètres. La face avant signe son look résolument futuriste, et arbore un air de famille avec les modèles 100% électriques de la gamme ID de Volkswagen, avec des phares Matrix LED, un sigle lumineux ainsi qu'une imposante calandre.

Volkswagen Lamando L : un style élégant et futuriste

L'arrière est quant à lui marqué par un grand bandeau noir reliant les deux feux arrière : un procédé inspiré de la Peugeot 508, mais la Lamando L se distingue par un sigle Volkswagen rétroéclairé en rouge, et une signature lumineuse s'étendant sur toute la largeur du coffre.

À l'intérieur, le rouge est également de la partie sur le garnissage des sièges, et on retrouve un habitacle proche de celui de la dernière Golf, avec une vaste dalle d'affichage orientée vers le conducteur, et regroupant le combiné d'instrumentation ainsi que l'écran tactile central du système d'infodivertissement.

Sous le capot, nous retrouvons un moteur essence 1,4 litre TSI de 150 chevaux et 250 Nm de couple, associé à une boîte double embrayage DSG à sept rapports. La Volkswagen Lamando L sera lancée en Chine dans le...Lire la suite sur Autoplus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles