Volkswagen : l’entreprise attaquée en justice par des consommateurs français

Nicolas Legrand se sent floué. Ce Français a acheté en 2012 une voiture de la marque Volkswagen mais trois années plus tard, le diesel gate vient chambouler toute la société allemande. En réalité, son véhicule émet plus de CO2 que prévu. L’entreprise lui a proposé de changer son moteur à plusieurs reprises mais il a refusé. La confiance est brisée et c’est devant la justice que le conflit va se régler. Les consommateurs s’allient contre Volkswagen Nicolas Legrand fait partie des nombreux consommateurs français victimes de ce scandale mondial. Ils ont décidé de s’allier pour affronter judiciairement la société. "L’action de groupe va s’enclencher pour permettre d’établir un préjudice pour chacune de ses 900 000 personnes", annonce François Carlier de Consommation, logement et cadre de vie (CLCV). Dans d’autres pays, plus de 600 000 conducteurs ont déjà été dédommagés par Volkswagen qui assure, dans le cas des plaintes en France, qu’elle se défendra sur la procédure mais aussi sur le fond.