Volkswagen Golf R (2020) - 320 chevaux et un mode "Nürburgring"

fr.info@motor1.com (Yann Lethuillier)
·4 min de lecture
VW Golf R (2021)
VW Golf R (2021)

Après des mois de rumeurs, de teasers et de photos espion, la compacte allemande se révèle enfin au grand jour.

Près d'un an après la présentation de la huitième génération de Golf, le catalogue de la compacte sportive allemande s'est largement étoffé avec les versions GTI, GTI Clubsport, GTE ou encore GTD. Mais il en manquait évidemment une pour que tout soit complet, la plus puissante de toute : la Volkswagen Golf R.

Rentrons tout de suite dans le vif du sujet avec le moteur. Il s'agit du très classique et réputé bloc quatre cylindres 2,0 litres TSI EA888 développant cette fois-ci 320 chevaux et 420 Nm de couple. C'est 20 équidés et 20 Nm de plus que l'ancienne génération. La puissance est répartie au niveau des quatre roues motrices via une boîte de vitesses robotisée à double embrayage DSG à sept rapports. Au niveau des performances, Volkswagen annonce un 0 à 100 km/h abattu en 4,7 secondes et une vitesse maximale de 250 km/h, voire 270 km/h avec le pack "R-Performance".

VW Golf R (2021)
VW Golf R (2021)

Un mode "Special" et un mode "Drift"

Le pack "R-Performance" permet à la Golf R de recevoir un système de contrôle vectoriel du couple et deux modes spécifiques intéressants qui s'ajoutent aux modes que nous connaissons déjà, à savoir "Confort", "Sport", "Race" et "Individual". Il s'agit des modes "Special" et "Drift", deux extensions en quelque sorte du mode "Race". En mode "Race", la fonction roue libre est désactivée, le son du moteur est amplifié, les suspensions pilotées se raffermissent et la direction progressive se durcit.

En activant le mode "Special", tous les paramètres sont optimisés automatiquement pour une utilisation sur le Nürburgring. En raison des nombreuses compressions de la Nordschleife, les suspensions sont par exemple plus souples qu'en mode "Race". À ce propos, Volkswagen annonce que sa nouvelle Golf R serait 17 secondes plus rapides que l'ancienne génération sur le tracé allemand.

Le mode "Drift", comme son nom l'indique, permet de régler automatique l'ESP afin qu'il devienne plus permissif. La répartition de la puissance est orientée vers l'essieu arrière pour faciliter la dérive. Volkswagen précise que dans ce cas, l'ESP est complètement désactivé et qu'il ne reste plus aucune béquille électronique.

VW Golf R (2021) : Roues et étriers bleus
VW Golf R (2021) : Roues et étriers bleus

Une interconnexion entre tous les éléments

Comme sur les nouvelles compactes du groupe Volkswagen, une sorte de "super ordinateur" permet de faire travailler de concert tous les éléments de la voiture et non plus chaque élément chacun de son côté.

Ainsi, la transmission, les suspensions, le différentiel électronique et la direction progressive sont maintenant des éléments connectés entre eux en permanence, permettant ainsi d'améliorer le temps de réponse de chaque élément et donc les performances. Par rapport à une Golf de série, la hauteur de caisse a été abaissée de 20 millimètres et le carrossage négatif a été augmenté pour permettre des vitesses de passage en courbe plus élevées.

VW Golf R (2021): Die Frontpartie
VW Golf R (2021): Die Frontpartie

Prête pour la piste ?

Côté look, la Volkwagen Golf R conserve son côté un peu discret même si tout change ou presque. On note l'arrivée de nouveaux boucliers à l'avant et à l'arrière, de nouvelles grilles, des éléments peints en noir brillant, un liseré bleu intégré dans la calandre et qui relie les deux optiques à LED, et de nouveaux logos R placés un peu partout. De série, la voiture est équipée de jantes de 18 pouces. En option, des montes de 19 pouces sont aussi disponibles, avec des pneus semi-slicks pour le circuit sur demande. Volkswagen intègre des disques de 357 millimètres de diamètre à l'avant, soit 17 millimètres de plus par rapport à l'ancien modèle.

De dos, vous ne manquerez évidemment pas les quatre sorties d'échappement caractéristiques des Golf R. Volkswagen propose également, en option, un système d'échappement en titane signé Akrapovič, plus léger de sept kilos par rapport au système standard. L'ensemble est complété par un petit becquet de toit censé donner encore plus d'appui à la voiture.

VW Golf R (2021)
VW Golf R (2021)

Des changements plus discrets à l'intérieur

À l'intérieur, les changements sont un peu moins perceptibles. L'écran tactile de 10 pouces ainsi que le système d'instrumentation digital sont de série. Ceux-ci proposent des modes d'affichage spécifiques au vu des velléités sportives du modèle, notamment avec le compte-tours, placé en plein centre du système d'instrumentation, et gradué jusqu'à 8000 tr/min.

La Volkswagen Golf R est équipée de sièges sport avec appuis-tête intégrés à l'avant. L'assise des sièges mêle le noir et le bleu, les zones extérieures sont en velours et les dossiers arborent le logo R. Du cuir nappa noir avec des éléments en carbone sont aussi disponibles en option. Le volant en cuir intègre des palettes au volant, enfin plus grandes, et un bouton R qui permet de directement sélectionner son mode de conduite.

VW Golf R (2021)
VW Golf R (2021)
VW Golf R (2021)
VW Golf R (2021)

Des tarifs salés ?

Volkswagen n'a pas encore annoncé les prix français de sa Golf R, mais celle-ci devrait être disponible dès le début de l'année prochaine. Les prix devraient débuter autour de 50'000 euros en France, hors options et hors malus écologique qui reste encore à découvrir. La facture devrait dans tous les cas, au final, s'approcher des 60'000 euros.

À lire aussi