Volkswagen Golf III : retour sur l’increvable best-seller de Wolfsburg

Volkswagen Golf III : retour sur l’increvable best-seller de Wolfsburg
![CDATA[]]

Fin 1991, l’Allemagne est officiellement réunifiée et la Guerre Froide n’est plus qu’un lointain souvenir. Au même moment, Volkswagen choisit de lancer une troisième génération de son modèle-phare qu’est la Golf. Présentée à la fin de l’année, la compacte teutonne marque une cassure par rapport à ses devancières. Les premières Golf étaient relativement petite et avec un look taillé à la serpe typique des années 70-80. Avec la Golf III, on monte en grade. La nouvelle du nom est en effet plus volumineuse, plus cossue et plus rondouillarde. Cela lui vaudra le titre de voiture européenne de l’année en 1992.

De beaux poumons

Sous le capot, on retrouve ce qui a fait toute la réputation des premières Golf. Elle est en effet réputée pour être fiable et même increvable. Volkswagen Groupe avait prévu humblement que ces véhicules ne dépasseraient pas les 300 000 km. Or, certaines occasions atteignent jusqu'à 600 000 km. Le moteur 4 cylindres en ligne est particulièrement robuste. Mais la Golf III va se démarquer par ses motorisations sportives. La GTI à huit soupapes développe 115 chevaux. La GTI à 16 soupapes fit son apparition avec un moteur 2.0 DOHC 150 chevaux.

Incroyable VR6 !

Mais on retient surtout la phénoménale VR6. Ce 6 cylindres avec une ouverture ultra-étroite à 15° permet à la Golf d’être la première compacte à être équipée d’un moteur de ce type. Les performances de la VR6...Lire la suite sur Autoplus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles