Des volcans pourraient être toujours actifs sur Mars

·2 min de lecture

Il y a 3 à 4 milliards d’années, Mars était « volcaniquement » active. Les astronomes le savent. Ils savent aussi que de petites éruptions ont pu continuer à se produire, de manière isolée, jusqu’à il y a environ 3 millions d’années. Mais, aujourd’hui, des chercheurs de l’université de l’Arizona (États-Unis) rapportent la découverte, grâce à des données de missions en orbite autour de la Planète rouge, dans la région d’Elysium Planitia, d’un gisement volcanique encore actif il y a… 50.000 ans !

« C’est peut-être le plus jeune gisement volcanique jamais documenté sur Mars, précise David Horvath, astronome, dans un communiqué de l’université de l’Arizona. Si nous devions compresser l’histoire géologique de Mars en une seule journée, cela se serait produit dans la toute dernière seconde. » L’éruption observée par les chercheurs a laissé un dépôt lisse en sombre de près de 13 kilomètres de large, entourant une fissure de quelque 32 kilomètres de long.

Les travaux des astronomes de l’université de l’Arizona montrent que les propriétés, la composition et la distribution des matériaux correspondent au résultat d’une éruption pyroclastique. Comprenez, une éruption explosive de magma, entraînée par des gaz. Un peu comme ce que l’on observe quand on ouvre une bouteille de soda après l’avoir bien secouée.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Une activité volcanique singulière

Même si d’autres exemples de volcanisme explosif sont connus sur Mars, les astronomes soulignent l’aspect particulier de celui-ci. Un dépôt relativement frais et mince de cendres et de roches. Des cendres et des roches qui ont pu, avant de finir là, être crachées jusqu’à près de 10 kilomètres dans...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles