Un volcan sous-marin se réveille en Antarctique

Depuis août 2020, l’Antarctique est secoué par une intense activité sismique. Quelque 85.000 tremblements de terre ont en effet été enregistrés dans le détroit de Bransfield, un étroit passage situé entre les îles Shetlands du Sud et la péninsule Antarctique. Cet essaim sismique est le plus important jamais enregistré dans la région. Il pourrait être en lien avec le réveil d’un important volcan sous-marin.

Le détroit de Bransfield, au large de l’Antarctique, n’est pas une zone anodine du point de vue tectonique. Il s’agit d’un bassin de rift où l’on observe actuellement la naissance d’un nouvel océan. Mais cette région a quelques particularités, qui font de cet étroit bassin océanique un cas tectonique unique au monde.

Un bassin extensif en arrière d’une ancienne zone de subduction

Les îles Shetlands du Sud ainsi que la péninsule Antarctique correspondent en effet à un segment d’une ancienne grande zone de subduction, active durant les 200 derniers millions d’années. La plaque de Phoenix plongeait alors sous la plaque Shetland, au niveau de la péninsule Antarctique, menant à la formation d’un arc volcanique : les actuelles îles Shetland du Sud. En parallèle de cette subduction se développe un bassin d’arrière-arc, qui est une zone en extension située en arrière de la fosse de subduction. Il n’est en effet pas rare d’observer le développement d’un rift, voire l’ouverture d’un nouvel océan, en arrière d’une zone de subduction, qui est, par définition, une limite de plaques convergentes. Cette situation tectonique qui peut paraître contre-intuitive s’explique par la dynamique de la subduction. La déshydratation de la plaque plongeante (le slab) provoque la fusion du manteau sus-jacent, dont le magma va donner naissance aux volcans de l’arc magmatique. Cette anomalie thermique va créer une cellule de convection dans l’asthénosphère, qui peut induire un amincissement de la lithosphère et la création d’une zone de rift actif. Dans le cas de la subduction de la plaque de...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles