Un vol spécial ramenant des Français et des Afghans a décollé d'Afghanistan

·2 min de lecture

Une centaine de passagers ont embarqué sur ce vol, pour moitié des ressortissants français, pour l'autre des Afghans ayant travaillé pour la France en Afghanistan - à l'ambassade ou dans des organismes français - et leurs familles, selon une source diplomatique.

Un vol spécial affrété par le gouvernement français pour ramener ses ressortissants qu'il a appelés à quitter l'Afghanistan, a décollé de Kaboul samedi matin, à destination de Paris, selon des journalistes de l'AFP. Une centaine de passagers ont embarqué sur ce vol, pour moitié des ressortissants français, pour l'autre des Afghans ayant travaillé pour la France en Afghanistan - à l'ambassade ou dans des organismes français - et leurs familles, selon une source diplomatique. L'ambassadeur de France en Afghanistan, David Martinon, était présent à l'aéroport pour saluer notamment les employés afghans de l'ambassade.

"C'est vraiment difficile de quitter l'Afghanistan, parce que d'un côté c'est mon pays, ma patrie, je quitte mes parents, ma famille, mes proches (...) j'ai passé toute ma vie ici en Afghanistan", a déclaré à l'aéroport Baker Ahmad Arefi, un Afghan employé depuis 2006 par l'ambassade de France à Kaboul. "Mais d'autre part la situation m'oblige vraiment à quitter l'Afghanistan parce que ces derniers mois la vie est devenue dangereuse en Afghanistan. Entre les deux il fallait choisir, donc j'ai choisi de quitter l'Afghanistan et de partir pour la France", a-t-il ajouté.

"

Aucun vol spécial supplémentaire ne pourra être affrété

"

La France a appelé le 13 juillet tous ses ressortissants à quitter l’Afghanistan, "en raison de l’évolution de la situation sécuritaire dans le pays et compte tenu des perspectives à court terme" et affrété ce vol pour "permettre le retour de l'ensemble de la communauté française". L'ambassade de France en Afghanistan avait averti mardi qu'"aucun vol spécial supplémentaire ne pourra être affrété" et qu'elle ne serait "plus en mesure d’assurer la sécurité du départ" des ressortissants(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles