Un vol spécial à Roissy pour ramener des diplomates russes expulsés par la France

·1 min de lecture
Jacques Witt/SIPA

Quelque 137 passagers, des "persona non grata" avec leurs famille et proches, embarquaient en milieu d'après-midi à bord de l'avion qui devait décoller dans la foulée.

Un avion spécial affrété par Moscou se trouvait samedi à l'aéroport de Roissy pour ramener en Russie des diplomates russes expulsés par la France en raison de la guerre en Ukraine , a appris l'AFP de source aéroportuaire. Quelque 137 passagers, des "persona non grata" avec leurs famille et proches, embarquaient en milieu d'après-midi à bord de l'avion qui devait décoller dans la foulée, a rapporté cette source.

"

Les gens s'en vont sous bonne escorte

"

"Les Russes ont envoyé un avion. Vu qu'ils n'ont pas le droit de survoler la France, cela a fait l'objet d'un accord diplomatique. Les gens s'en vont sous bonne escorte", a déclaré à l'AFP la source aéroportuaire. La France avait annoncé au début du mois l'expulsion de 41 diplomates russes qui se livraient selon elle à des activités d'espionnage sous couvert de leur ambassade, précisant que la sanction s'inscrivait dans "une démarche européenne".

De nombreux autres pays européens comme l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne, la Slovénie, l'Autriche, la Pologne, la Grèce ou la Croatie ont massivement expulsé des diplomates russes depuis le début de l'invasion de l'Ukraine. Dans certains cas, ces expulsions étaient officiellement censées répondre au déclenchement de la guerre en Ukraine par les forces russes et aux exactions qui leur sont reprochées par les Occidentaux. Dans plusieurs autres cas, elles ont été accompagnées d'accusations d'espionnage.


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles