Vol Ryanair détourné : les sanctions de l'UE contre le Belarus “vont faire mal !”

·1 min de lecture

L'UE va frapper Loukachenko "au portefeuille", dans l'affaire du vol Ryanair détourné ! Lors d'une réunion lundi à Luxembourg, les ministres des Affaires étrangères de l'UE sont appelés à donner leur accord "afin de frapper au portefeuille" les autorités du Bélarus, selon un diplomate. Ces sanctions vont viser les exportations de potasse, les secteur du tabac, du pétrole et de la pétrochimie, les armes et équipements utilisés pour la répression de l'opposition et les biens à double usage, civil et militaire, a-t-il précisé. Des mesures contre le secteur financier sont également en discussion, a-t-il ajouté. "Il s'agit de sanctions qui vont faire mal", comme l'ont demandé les dirigeants européens après le déroutement sur Minsk d'un vol de Ryanair reliant Athènes à Vilnius pour arrêter deux de ses passagers, le journaliste dissident bélarusse Roman Protassevitch et son amie russe Sofia Sapega, commenté le diplomate.

"L'Union européenne n'adopte pas souvent des sanctions économiques et cela prend du temps", a souligné un autre diplomate. Après le feu vert attendu lundi, le service diplomatique de l'UE les finalisera sur le plan juridique afin qu'elles entrent en vigueur "le plus vite possible". L'unanimité est requise pour l'adoption des sanctions et les Etats membres ont souvent tendance à privilégier leurs intérêts au détriment de l'action, a regretté un responsable européen. L'Autriche émet des réserves sur les sanctions financières "pour ne pas pénaliser ses banques", a-t-il expliqué (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Congés parentaux : l'Unicef dévoile les meilleurs élèves en Europe, la France à la traîne
Euro : ces gestes de Ronaldo et Pogba ne sont pas passés inaperçus
Rendre la monnaie en bonbons : ce coup de pub qui fait scandale en Argentine
Jusqu’à huit heures d’attente aux urgences : l’inquiétant record de l’hôpital de Nantes
Fête de la musique : les concerts seront autorisés dans les bars et restaurants

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles