Vol Ryanair détourné: l'agence onusienne de l'aviation civile annonce lancer une enquête

·1 min de lecture
Un avion de la compagnie Ryanair, parti d'Athènes et intercepté par les autorités bélarusses, atterrit à l'aéroport de Vilnius sa destination initiale, le 23 mai 2021 en Lituanie - PETRAS MALUKAS © 2019 AFP
Un avion de la compagnie Ryanair, parti d'Athènes et intercepté par les autorités bélarusses, atterrit à l'aéroport de Vilnius sa destination initiale, le 23 mai 2021 en Lituanie - PETRAS MALUKAS © 2019 AFP

L'organisation de l'aviation civile internationale (OACI) a annoncé jeudi lancer une enquête sur l'interception d'un vol commercial de Ryanair dimanche par le Bélarus, à l'issue d'une réunion d'urgence.

L'OACI a décidé "d'entreprendre une enquête factuelle" et souligné "l'importance d'établir les faits sur ce qu'il s'est passé et de comprendre s'il y a eu violation du droit international de l'aviation par un Etat membre de l'OACI, y compris de la Convention (de Chicago, NDLR) sur l'aviation civile internationale et de ses annexes".

Les autorités bélarusses sont accusées d'avoir dérouté un vol commercial Athènes-Vilnius sur Minsk à cause d'une prétendue alerte à la bombe afin de pouvoir arrêter Roman Protassevitch, un journaliste d'opposition de 26 ans qui était à bord. Sa compagne, Sofia Sapéga, une ressortissante russe, a également été arrêtée.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles