Vol MH370 : un mystère toujours entier, sept ans après sa disparition

Sept ans après les faits, le mystère de la disparition du vol MH370 reste entier, malgré le combat des familles des victimes pour faire éclater la vérité. Tout commence le 8 mars 2014, peu avant une heure du matin, un Boeing 777 de la Malaysia Airlines, le MH370, décolle de l’aéroport de Kuala Lumpur (Malaisie) pour rejoindre Pékin (Chine). Moins d’une heure plus tard, l’appareil disparaît des écrans radars civils, vire de bord et se déroute à l’ouest. À 2h15 du matin, sa dernière position est enregistrée par des radars militaires au-dessus de l’océan Indien. 239 personnes se trouvent à bord. Des milliers de kilomètres carrés d’océan ratissés Les plus vastes recherches de l’histoire de l’aviation se mettent en place. Des experts du monde entier calculent et recalculent la trajectoire possible pour définir un périmètre d’exploration. Des milliers de kilomètres carrés d’océan sont ratissés, sans résultat. Parmi les passagers du MH370, plus de la moitié était de nationalité chinoise. Leurs familles sont dévastées. Quatre Français sont également portés disparus, dont une mère et deux de ses enfants. Son mari, Ghyslain Wattrelos, est incrédule face à cette disparition. Toutes les théories sont envisagées, mais aucune n’est prouvée.