Vol MH17: l'Australie accuse Poutine de "protéger des meurtriers"

Vladimir Poutine le 9 novembre 2022 à Moscou - SERGEI BOBYLYOV / SPUTNIK / AFP
Vladimir Poutine le 9 novembre 2022 à Moscou - SERGEI BOBYLYOV / SPUTNIK / AFP

La ministre australienne des Affaires étrangères a exhorté vendredi la Russie à remettre les trois hommes, dont deux Russes, condamnés jeudi aux Pays-Bas pour la destruction d'un avion de la Malaysia Airlines au-dessus de l'Ukraine en 2014.

Penny Wong a également interpellé le président russe Vladimir Poutine, l'accusant "de protéger des meurtriers".

Un tribunal néerlandais a condamné jeudi par contumace à la réclusion à perpétuité les Russes Igor Guirkine et Sergueï Doubinski et l'Ukrainien Leonid Khartchenko. Ils ont été reconnus coupables de meurtre et d'avoir joué un rôle dans la destruction de l'appareil au terme d'un procès qui a duré deux ans et demi.

"La Fédération de Russie a une responsabilité"

Le crash du Boeing 777, qui reliait Amsterdam à Kuala Lumpur, a tué les 298 personnes (dont 196 Néerlandais, 43 Malaisiens et 38 Australiens) qui se trouvaient à bord. Il a été touché au-dessus de l'est de l'Ukraine, tenu par les séparatistes prorusses, par ce que l'accusation disait être un missile fourni par Moscou.

Selon la ministre australienne, qui s'exprimait auprès de journalistes, le verdict confirme que "la Fédération de Russie a une responsabilité".. "Aucune (manoeuvre de) dérobade, de faux-fuyants ou de désinformation de la part de la Fédération de Russie ne peut écarter ce fait".

Le refus de Moscou de remettre ces hommes constitue, selon elle, une preuve flagrante de la personnalité de M. Poutine: "Nous disons à la Russie que le monde sait que vous protégez des meurtriers et cela donne une indication sur qui vous êtes M. Poutine", a-t-elle déclaré plus tard sur la chaîne ABC.

La Russie, qui a rejeté catégoriquement toute responsabilité depuis le drame, a dénoncé une décision "politique" après la condamnation aux Pays-Bas.

Article original publié sur BFMTV.com