Vol MH17: les familles des victimes réclament justice à la Russie

·2 min de lecture

Les proches des victimes du crash de l'avion de la compagnie Malaysian Airlines ont expliqué aux juges ne pouvoir faire vraiment leur deuil tant que les responsables ne seraient pas jugés.

Les familles des 298 personnes tuées dans le crash du vol MH17 abattu en 2014 au-dessus de l'Ukraine ont réclamé justice à la Russie, en témoignant lundi dans le procès de quatre suspects jugés aux Pays-Bas par contumace. Les proches des victimes du crash de l'avion de la compagnie Malaysian Airlines ont expliqué aux juges ne pouvoir faire vraiment leur deuil tant que les responsables ne seraient pas jugés.

L'équipe internationale d'enquêteurs a établi en 2018 que l'avion avait été abattu par un missile russe au-dessus de la zone de conflit armé avec les séparatistes pro-russes dans l'Est de l'Ukraine, mais Moscou a toujours nié avec véhémence toute implication dans le crash.

"Ils mentent"

Ria van der Steen, qui a perdu son père Jan et sa belle-mère Nell, a cité l'écrivain russe Alexandre Soljenitsyne (1918-2008): "Ils mentent, nous savons qu'ils mentent, ils savent que nous savons qu'ils mentent".

"Je suis remplie de sentiments de vengeance, de haine, de colère et de peur", a ajouté celle qui était la première à témoigner parmi les proches des victimes.

"Je sais qu'ils sont morts et que je ne les reverrai pas, mais je ne peux mettre un terme à ce processus d'adieu, certainement jusqu'à ce que ceux qui sont responsables de leur mort soient déclarés coupables pour ce qu'ils ont fait".

L'Australienne Vanessa Rizk dont les parents Albert et Maree avaient pris ce vol au retour de vacances en Europe, les responsables "méritent d'être punis pour leurs actes de haine".

"Gouvernement russe corrompu"

"Comment les auteurs se sentiraient-ils s'il s'agissait de leurs proches? Comment (le président russe Vladimir) Poutine et son gouvernement russe corrompu répondraient-ils à cela?", a-t-elle lancé, en liaison vidéo depuis(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles