Vols : un "gang des poussettes" sévit en Ile-de-France

·2 min de lecture
Dans le XIX, une mère de famille parle carrément d’ « un gang », une bande organisée spécialisée dans les vols de poussettes et qui incite les parents à prendre leur précaution en plaçant notamment des protections sur leur petit bolide. « Il y a beaucoup d’histoires ici, raconte Arnaud un père de famille. Je suis prudent mais je n’aurais jamais pensé devoir antivoler une poussette. »

Avec 3448 vols en Ile-de-France depuis 2016, un "gang des poussettes" s'est structuré et cible Paris comme son principal terrain de jeu.

"Jamais je n’aurais pensé qu’on pouvait voler la poussette de mon bébé", se désole au Parisien une mère de famille du XIe arrondissement de Paris. Comme Aude, de nombreux parents ont amèrement constaté le vol de leurs poussettes dans leur immeuble ou même dans les crèches. En juin 2019, ce sont 17 poussettes qui ont été volées en même temps à la crèche Les p’tits Gailhard face au parc des Buttes-Chaumont, rue Botzaris.

Dans le XIXe arrondissement, une mère de famille parle carrément d’un "gang", une bande organisée spécialisée dans les vols de poussettes et qui incite les parents à prendre leur précaution en plaçant notamment des protections sur leur petit bolide. "Il y a beaucoup d’histoires ici, raconte Arnaud, un père de famille. Je suis prudent mais je n’aurais jamais pensé devoir antivoler une poussette".

Paris, triangle des Bermudes

Paris concentre les infractions puisque 594 vols y ont été commis en 2020 et 773 en 2019. C’est dans la capitale que se trouvent les marques les plus onéreuses comme les modèles Yoyo et les Bugayobo qui peuvent coûter jusqu’à 700 euros. Des modèles très prisés par les voleurs car ils sont pliables, légers, chers et se revendent bien en occasion.

Les magasins de vente conseillent aux parents d'acheter des antivols et de placer des signes distinctifs sur leur poussette au cas où elle se retrouverait sur un site de revente en ligne. Bien que la mairie de Paris ne reconnaisse pas une hausse des vols, elle a tout de même renforcé les accès des locaux à poussettes dans les crèches et les a équipés de visiophones.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles