Vol d'un Banksy au Bataclan : jusqu'à quatre ans de prison ferme requis contre les huit prévenus

© Filippo MONTEFORTE / AFP

Le ministère public a requis vendredi de 18 mois à quatre ans de prison ferme à l'encontre de huit prévenus jugés à Paris pour le vol ou le recel d'une porte du Bataclan, ornée d'une peinture de Banksy considérée comme un hommage aux victimes du 13-Novembre .

La procureure a demandé en particulier au tribunal d'infliger quatre et trois ans d'emprisonnement aux trois hommes qui ont reconnu le vol dans la nuit du 25 au 26 janvier 2019, ainsi que six ans dont trois ferme avec 150.000 euros d'amende à un quatrième qui a, selon elle, "commandité" le méfait.

Pour ces quatre prévenus, elle a requis un mandat de dépôt soit une incarcération immédiate. "Le vol de cette porte a suscité une émotion très forte et un trouble majeur à l'ordre public", a rappelé la procureure. "Nous sommes tous d'accord pour dire qu'il ne s'agissait pas de profaner", a-t-elle cependant estimé, mais "de faire un profit en ayant conscience de la valeur inestimable de cette porte".

>> LIRE AUSSI - Une oeuvre attribuée à Banksy à l'arrière du Bataclan

La porte avait été acheminée jusqu'en Italie

La magistrate a parlé d'un "comportement de charognard, de personnes qui viennent pour voler des objets de valeur sans avoir aucune espèce de respect pour ce qu'ils peuvent représenter". "Ce n'est pas un vol de pieds nickelés, mais une organisation structurée", a aussi martelé Valérie Cadignan.

Elle a rappelé le trajet de la porte, volée peu après 4H00 du matin le 26 janvier 2019, en huit minutes, à l'aide d'un pi...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles