"La voix humaine" : Almodovar réinvente Cocteau dans son nouveau film en VOD

·1 min de lecture

Signe de temps épidémiques : Pedro Almodovar, un des plus grands cinéastes de notre époque, n’accomplit pas son retour dans les salles de cinéma, mais sort directement son nouveau film en DVD et sur les plateformes de VOD. Dans "La voix humaine", un moyen-métrage incarné par Tilda Swinton, le metteur en scène adapte librement la pièce en forme de monologue de Jean Cocteau et remet sur le métier quelques-unes de ses obsessions. Cette parenthèse stimulante confirme, s’il en était besoin, la créativité d’un metteur en scène unique.

En temps normal dans l’univers du cinéma, un nouveau film de Pedro Almodovar, quand bien même ne s’agirait-il " que " d’un moyen-métrage d’une demi-heure, aurait bien entendu connu les honneurs du grand écran. Initialement programmé pour une exploitation dans les salles obscures, La voix humaine sort finalement directement en DVD et en VOD avec, en complément de programme, un long " bonus " dans lequel le cinéaste espagnol dialogue avec l’unique comédienne de son film : Tilda Swinton, l’actrice anglaise ultra-singulière qui, entre autres faits de gloire, a inspiré Jim Jarmusch pour plusieurs fictions mémorables, dont " Only Lovers Left Alive " et " The Dead Don’t Die ".Une femme désespérément seule en son appartement qui dialogue fébrilement au téléphone avec son amant qui lui annonce leur séparation… Ce n’est pas la première fois que la pièce de théâtre en un acte et en forme de monologue de Jean Cocteau, écrite en 1929, inspire des...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?

La racialisation de la question sociale, une impasse : rendez-vous le 20 septembre place de la République