A voix haute sur Canal + : qu'est-ce que le concours Eloquentia ?

Laurent Schenck

PARCOURS ATYPIQUE ET NAISSANCE D'ELOQUENTIA

Pour comprendre la naissance et le fonctionnement du concours Eloquentia, il faut connaître le parcours de son créateur. Ayant grandi dans une ville difficile de Seine Saint Denis, Stéphane De Freitas a brutalement changé d'univers lorsqu'il a entamé une carrière de basketteur à l'adolescence. A ce moment, il a déménagé dans les beaux quartiers de l'ouest parisien et s'est retrouvé confronté à un univers bien différent de celui qu'il a préalablement connu. Se sentant marginalisé, il a petit à petit commencé à nourrir une réflexion sur la prise de parole et le lien social.

Stéphane De Freitas décida alors de plaquer le basket pour se consacrer à des études de droit et commença parallèlement à participer à des concours d’éloquence. "Il est devenu de plus en plus clair pour moi que ce genre d’exercice pouvait aider des gosses à prendre de l’assurance. Le projet du concours, qui s’inscrit dans un triptyque d’activités plus large réuni sous le label de La Coopérative Indigo, était né", se rappelle-t-il.


INVITER LA JEUNESSE À S'EXPRIMER

En 2012, via la coopérative, Stéphane De Freitas crée donc Eloquentia, le premier concours de prise de parole libre, ouvert à tous les jeunes du 93 entre 18 et 30 ans et visant à élire "le meilleur orateur du 93". Programme éducatif de prise de parole, il s’adresse à la jeunesse pour l’inviter à exprimer ses idées et développer la confiance en soi, quel que soit le milieu socioprofessionnel de provenance. Il se compose de formations dispensées par des professionnels issus de différents secteurs (avocats, comédiens, enseignants…) et de concours des éloquences, où toutes les formes d’expression sont permises, du discours classique en passant par le rap, le slam ou encore la poésie. 


METTRE EN LUMIÈRE LE CONCOURS PAR LE DOCUMENTAIRE 

Avec le documentaire A voix haute - La force de la parole qu'il a réalisé lors de la troisième édition du concours, Stéphane De Freitas a voulu mettre en lumière Eloquentia. Il confie : "A voix haute sort en pleine période d’élections présidentielles, un moment de débat particulier. J’espère que le fait de voir le film en salles donnera envie aux gens de réfléchir ensemble et d’ouvrir le dialogue ; de se mobiliser autour du vivre ensemble et de cette idée qui n’est pas une utopie pour moi : "Oui, on peut avoir des regards différents sur la vie et réussir à se comprendre mutuellement ; on peut se parler." Au-delà de cet espoir, j’aimerais prouver qu’il existe en banlieue une jeunesse prête à se battre pour se diplômer, vivre ses rêves et avoir une voix qui compte dans la société."

En savoir plus sur "A voix haute - La force de la parole"

La bande-annonce du Brio, dans lequel un professeur connu pour ses provocations (Daniel Auteuil) accepte de préparer une étudiante de Créteil (Camélia Jordana) à un concours d'éloquence :