• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"Pas une voix au RN": Bardella dénonce "un jeu de dupes" de la majorité et de la gauche

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Jordan Bardella, invité de la matinale de BFMTV mardi 14 juin 2022. - BFMTV
Jordan Bardella, invité de la matinale de BFMTV mardi 14 juin 2022. - BFMTV

Jordan Bardella n'a pas apprécié les consignes de vote et le rétropédalage de la majorité - dont nous vous racontions les coulisses hier - à la suite des résulats du premier tour des élections législatives et l'a fait savoir sur BFMTV-RMC ce mardi matin.

"Quand le parti au pouvoir choisit son opposition (...) Quel jeu de dupes!", s'est agacé le président par intérim du RN.

"Mélenchon/Macron, même combat"

Le porte-parole du parti lepéniste s'en est d'abord pris à la majorité présidentielle qui a appelé ses électeurs à ne pas donner "une voix au RN" en cas de duel Le Pen/Nupes dans les 58 circonscriptions concernées.

Et contre certains ministres "qui ont appelé leur candidat à se retirer" en faveur "de l'extrême gauche". Le chef de file des Marcheurs, Stanislas Guérini, a lui appelé explicitement à voter pour la candidate Nupes Marine Tondelier à Hénin-Beaumont. Contre Marine Le Pen donc.

"Ils appellent à voter pour des gens avec lesquels au fond ils sont d’accord! (...) Ils sont copains", a estimé Jordan Bardella en rappelant que la gauche avait appelé à voter pour Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle.

Le leader insoumis avait martelé sans toutefois donner plus de consigne officielle: "Pas une voix à Marine Le Pen". "Mélenchon/Macron, c’est le même combat", a estimé Jordan Bardella s'en prenant alors à la gauche et affirmant même que Jean-Luc Mélenchon est "la béquille" d'Emmanuel Macron.

"On ne peut pas s'opposer à Emmanuel Macron quand on a, comme lui, la volonté de faire entrer des centaines de milliers de personnes chaque année dans notre pays", s'est-il expliqué ensuite sans mentionner de points de programme précis illustrant son propos.

Le RN en passe de retrouver un groupe

À quelques jours du second tour, le Rassemblement national est en passe de retrouver un groupe à l'Assemblée nationale. Une première depuis les législatives de 1986.

Le parti pourrait parvenir à faire élire de 25 à 35 députés, selon notre projection réalisée par Elabe pour BFMTV-RMC et L'Express avec notre partenaire SFR. Le parti vise pour le moment "une dizaine de députés".

Arrivée en tête à la présidentielle avec 45,15% des suffrages exprimés au premier tour, Marine Le Pen a recueilli 53,96% des voix aux législatives, mais échoue à se faire élire dès le premier tour en ne dépassant pas le seuil de 25% des électeurs inscrits. La faute à l'abstention, très importante dans sa circonscription du Pas-de-Calais.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles