Voitures thermiques : jusqu'à quand seront-elles présentes ?

© JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

La voiture thermique pourrait bientôt n’être qu’un lointain souvenir… Alors que 75% des actifs utilisent leur voiture pour aller au travail, les véhicules à diesel ou à essence vont se faire de plus en plus rare. Une question se pose donc : jusqu'à quand la voiture thermique sera-t-elle vendue et autorisée ? Un calendrier de limitations se met en place pour les 15 prochaines années.

Plus de ventes de voitures thermiques en 2035

Avec une interdiction importante en 2035 : plus aucune voiture thermique neuve ne pourra être vendue dans l’Union européenne à partir de cette date . Les constructeurs automobiles s’alignent avec cet objectif. Renault vise par exemple 100% de ses ventes en voitures électriques en 2030. D’ici là, d’autres mesures vont s’introduire dans le quotidien des Français.

>> LIRE AUSSI - La voiture électrique est-elle vraiment moins polluante que la voiture thermique ?

Contrôles automatisés dans les ZFE

C’est le cas des contrôles automatisés dans les Zones à Faibles Emissions (ZFE) dès le second semestre 2024. Aujourd’hui, très peu de sanctions sont appliquées en cas de non-respect des règles. Par ailleurs, ces limitations de circulation dans les ZFE sont progressives.

Toutefois, une métropole a déjà acté la fin des véhicules thermiques, rappelle Valentin Desfontaines, responsable mobilités durables au réseau Action Climat. "La métropole du Grand Paris a pour objectif de mettre fin à la circulation diesel puis des véhicules essences à horizon 2030. On a...


Lire la suite sur Europe1