Voitures sans permis : quels sont les profils des acheteurs ?

Les voitures sans permis, un secteur en pleine croissance. "Les voiturettes ont vraiment la côte. L’année dernière, il s’en est vendu environ 15 000, une hausse de 8% par rapport à 2017. On les moquait volontiers ces voiturettes, on les appelait les pots de yaourt, c’est donc en train de changer petit à petit, même si bien sûr ça reste un marché de niche", explique le journaliste Anthony Jolly, sur le plateau de France 2. Les jeunes séduits par les voitures sans permis Et malgré les idées reçues, les voitures sans permis ne sont pas uniquement conduites par ceux qui ont été victimes d’un retrait de permis. Ces derniers ne représentent que 2% du marché. "Les profils qu’on retrouve parmi les acheteurs, ce sont les jeunes entre 14 et 18 ans, les personnes qui n’ont pas les moyens de financer le permis, celles qui ont peur de le passer ou qui ont échoué et aussi les personnes âgées, plutôt en milieu rural", poursuit le journaliste.