Voitures neuves : de nouveaux dispositifs de sécurité obligatoires, quel impact sur les prix ?

Alertes, bips et autres bruits parfois agaçants vont désormais sonner dans toutes les voitures neuves que vous achèterez chez votre concessionnaire. Depuis dimanche 7 juillet, la nouvelle réglementation européenne GSR2, pour General Safety Regulation numéro 2, impose en effet aux constructeurs automobiles d’intégrer dans tous leurs modèles neufs (y compris les véhicules utilitaires) vendus en Europe huit nouveaux équipements, incluant une trentaine de technologies. Elle vise à renforcer la sécurité des conducteurs et des passagers mais aussi celle des piétons et cyclistes, ainsi qu'à éviter 25 000 décès d’ici à 2038. Voici ce que vous trouverez désormais comme systèmes obligatoires :

La réglementation prévoit toutefois d’avoir la possibilité de désactiver certains équipements pour ne pas être trop abruti par toutes ces alertes.

>> Ne ratez rien de l’actualité de l’automobile en vous abonnant à notre newsletter auto

Qui dit évolutions technologiques, dit de forts investissements dans l’architecture électronique pour les constructeurs. Ces investissements, notamment ceux liés à ces nouveaux dispositifs réglementaires, sont si importants que certains petits modèles ont donc déjà disparu des catalogues des marques automobiles, comme les Renault Zoé et Twingo, les Suzuki Ignis, Toyota Yaris GR86 et Porsche Macan thermiques. Avec le surcoût engendré par l'intégration de ces nouveaux équipements de sécurité obligatoires dimanche dernier, certes anticipée, le prix d’autres nouveaux véhicules (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Carburants : les opérations à prix coûtant reviennent !
Prix à la pompe : bonne nouvelle pour certains clients de Total ?
Auto : est-il interdit d'écouter de la musique au volant depuis le 1er juillet ?
Voitures électriques : une Mini Cooper plus chère avec la hausse des droits de douane ?
Voitures électriques : vous avez 4 mois, pas plus, pour acheter des modèles MG pas trop chers