Voitures autonomes : une étude montre qu'elles évitent 92 % des accidents mortels

·1 min de lecture

Waymo, filière de Google chargée de développer son système de conduite 100 % autonome, a conduit une étude en Californie sur 72 accidents mortels qui se sont déroulés là où ses prototypes circulent.

Les équipes ont d'abord minutieusement recréé les accidents dans un logiciel de simulation. Puis elles ont tout simplement remplacé un des conducteurs par leur intelligence artificielle.

Dans un premier temps, Waymo s'est attelé à remplacer le conducteur fautif par leur logiciel. Dans ces 52 simulations, le chauffeur artificiel a réussi à éviter 100 % des collisions, le tout en respectant le code de la route et sans avoir à effectuer de manœuvres brusques.

Répondre à un conducteur fautif, un enjeu de taille

Mais les accidents sont généralement causés par une erreur d'un conducteur. Il est donc bien plus intéressant de voir comment le conducteur artificiel Waymo se comporte lorsqu'il est la victime potentielle d'un accident.

Dans ces 39 simulations, 82 % des accidents sont alors complètement évités. Sur les 18 % restants, le logiciel Waymo a pu réduire la gravité de l'accident dans 10 % des cas. Dans les derniers 8 %, rien n'a changé.

Dans ces derniers cas, Waymo explique que la voiture percutée était alors à l'arrêt ou à vitesse constante, dans une situation où le conducteur virtuel n'aurait pas pu réagir pour éviter l'accident.

Bref, des résultats concluants pour Waymo. Surtout, ils indiquent qu'il ne sera pas nécessaire d'équiper l'ensemble de (...)

Lire la suite sur Auto Plus

La Porsche 911 de Maradona vendue 483.000€ aux enchères
McLaren 765LT (2021) : Hennessey lui offre 1.014 chevaux
Ferrari 488 Pista Spider (2021) : une nouvelle réalisation signée Tailor Made
Volkswagen va lancer un nouveau modèle électrique chaque année !
Toyota : un module de pile à combustible hydrogène prêt à l'emploi
Nissan Qashqai (2021) : une version Nismo imaginée par un designer