Voitures électriques : Shell développe son propre réseau de recharge

·1 min de lecture

La compagnie pétrolière anglo-néerlandaise a annoncé vouloir réduire sa production de pétrole, en investissant dans les énergies renouvelables, les biocarburants et l'hydrogène.

Shell a récemment développé son offre de recharge de véhicules électriques, en ouvrant l'an dernier sa première station de chargement sur-mesure au Royaume-Uni, et avec l'acquisition récente de la société Ubitricity, spécialisée dans la recharge de véhicules électriques.

Voitures électriques : plus de 500.000 bornes de recharge Shell d'ici 2025

Avec les marques Shell, Ubitricity et NewMotion, la multinationale propose actuellement 60.000 bornes de recharge, dans 14 pays du monde. Mais son Directeur Général, Ben van Beurden, compte bien accélérer fortement la cadence pour atteindre « plus d'un demi-million » d'emplacements d'ici la fin 2025.

En complément de ses ambitions électriques, Shell va également produire des biocarburants respectueux de l'environnement, et souhaite augmenter considérablement la production et les ventes d'hydrogène, que ce soit pour les véhicules ou le chauffage domestique. Les offres de GPL ainsi que de gaz naturel renouvelable seront également renforcées dans les stations du groupe.

Face à l'essor des véhicules électriques et aux lois anti-émissions de plus en plus contraignantes, les géants du pétrole ont tous suivi le virage de l'électrique : par exemple, BP a racheté en 2018 Chargemaster, mettant ainsi la main sur le plus grand réseau (...)

Lire la suite sur Auto Plus

Un péage sans barrière pour la future autoroute A79
Voiture autonome : Volkswagen s'associe à Microsoft
Voitures hybrides : les Français et leurs ambitions écologiques
Citroën C3 Aircross (2021) : tout sur le restylage du SUV urbain !
Nouvelle Skoda Fabia (2021) : première photo !
Porsche Taycan (2021) : nouveau record pour la berline 100 % électrique (vidéo) !