Cette voiture volante digne de James Bond a relié deux aéroports en Slovaquie

·1 min de lecture

VOITURE - Elle paraît sortir de l’univers d’un film de James Bond ou de Fantomas. La “AirCar” a réussi à voler pendant 35 minutes le 28 juin pour relier les deux aéroports de Nitra et Bratislava en Slovaquie distants d’une centaine de kilomètres, révèle ce mercredi 30 juin la BBC, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête de cet article.

Le professeur Stefan Klein, l’inventeur de la AirCar, affirme que la voiture peut atteindre une altitude de 2500 mètres et a un rayon d’action de 1000 kilomètres. Dans l’air, le véhicule vole à une vitesse de 170 kilomètres par heure. Elle peut emmener deux passagers pour un poids total maximal de 200 kg, explique celui qui a déjà fait près de 120 vols avec la voiture à l’aéroport de Bratislava.

Elle roule et vole avec de l’essence classique

Le prototype de voiture volante, inventé par la société slovaque Klein Vision, peut se transformer en deux minutes et 15 secondes en un avion, en cliquant sur un simple bouton. Cependant contrairement aux autres prototypes de drones taxis qui peuvent décoller et atterrir verticalement, la AirCar a besoin d’une piste pour s’envoler. L’expérience de vol est “très plaisante” et “normale” a indiqué que le Pr Klein à la presse.

Au sol, les ailes de la voiture peuvent se rétracter sur les côtés. Le véhicule ne prend pas alors plus d’encombrement qu’une voiture classique. La AirCar est équipée d’un moteur de BMW et vous pourrez faire son plein en station-service: contrairement aux avions qui fonctionnent souvent au kérosène, la voiture volante accepte l’essence classique.

La AirCar sur l'aéroport de Nitra se préparant à décoller. (Photo: Klein vision)
La AirCar sur l'aéroport de Nitra se préparant à décoller. (Photo: Klein vision)

Un énorme marché

Le march&ea...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles