Une voiture prévue pour 7 contrôlée avec 23 personnes à bord

À la frontière entre l’Allemagne et la Suisse, une Seat Alhambra a été arrêtée par les autorités allemandes. Prévue pour sept passagers, la voiture en contenait 23 (photo d’illustration).

À la frontière entre l’Allemagne et la Suisse, une « famille élargie » ukrainienne a été arrêtée dans son voyage par les autorités allemandes. Qui ont fait une découverte déroutante.

INSOLITE - Surprise au poste de douane entre l’Allemagne et la Suisse : un monospace normalement prévu pour accueillir jusqu’à sept passagers a été contrôlé lundi 2 janvier avec… 23 personnes dont 14 enfants à bord, a indiqué ce mardi 3 la police allemande. Du jamais vu, ont encore précisé les autorités locales.

Le véhicule, une Seat Alhambra qui transportait les membres d’une « famille élargie », se rendait de Pologne vers la capitale suisse, Berne, selon un communiqué des autorités allemandes. Comme le précisent nos confrères de 20 Minutes Suisse, tous étaient de nationalité ukrainienne et voyageaient vers le domicile bernois du conducteur, probablement après être rentrés en Ukraine pour célébrer les fêtes de fin d’année ou s’apprêtant à fêter le Noël orthodoxe, samedi 7 janvier.

« Vingt-trois personnes sont sorties de la voiture », a décrit la police, parmi lesquelles 14 enfants et donc neuf adultes. Les passagers ont été contrôlés au poste-frontière de Weil am Rhein, dans le Bade-Wurtemberg, à l’extrême sud-ouest de l’Allemagne, où rapprochent les frontières française et suisse.

Un accident aurait eu de terribles conséquences

C’est notamment le fait qu’un adulte soit installé sur le siège avant avec deux enfants sur les genoux qui a attiré l’attention, précise le média suisse Baz, ajoutant que les vitres du véhicule avaient été occultées.

« On a toujours le pire scénario à l’esprit », a encore réagi un porte-parole de la police allemande, s’inquiétant notamment des conséquences qu’aurait pu avoir un accident de la route. « Les gens étaient tellement serrés dans la voiture que les ceintures de sécurité et les airbags n’auraient eu aucun impact. »

Le conducteur du véhicule peut désormais « s’attendre à recevoir une amende » pour avoir transporté autant de passagers « sans aucune garantie de sécurité », a ajouté la police allemande.

Une fois les formalités administratives accomplies, la tribu a été autorisée à entrer en Suisse, ont encore fait savoir les autorités allemandes. Et même si le QG de la police de Fribourg n’a pas été capable de détailler comment ils avaient terminé leur périple, la police a tout de même pensé bon de préciser : « Pas tous dans la Seat Alhambra ».

Lire sur le HuffPost

Lire aussi

Ces Belges débarquent dans une voiture en carton au drive de McDo

À Montréal, cette voiture sculptée dans la neige a reçu un PV

VIDÉO - Un SUV s'écrase dans un restaurant de Manhattan et fait 18 blessés