Voiture de police, appartement prêté: les privilèges accordés à Benalla

1 / 2

Affaire Benalla: LaREM organise la riposte

Au deuxième jour de l'affaire Benalla, les députés de la majorité présidentielle tentent de contrer les attaques de l’opposition.

Qui est Alexandre Benalla, quel est son rôle, de quels avantages disposait-il et pour quelles raisons? Après la diffusion ces derniers jours de deux vidéos montrant le collaborateur d'Emmanuel Macron être violent envers des manifestants le 1er mai, Alexandre Benalla semble avoir disposé d'avantages non inhérents à sa fonction.

Un équipement de policier

Sur les deux vidéos diffusées, le chargé de la sécurité d'Emmanuel Macron apparaît avec un casque de policier ainsi qu'avec un brassard siglé "police" sur d'autres images de la même journée. Autorisé par l'Elysée à accompagner les forces de l'ordre pour une simple "observation" selon le cabinet du chef de l'Etat, Alexandre Benalla pouvait donc être identifié comme un policier.

Si le port du brassard n'est pas impossible pour certains collaborateurs dans des ministères lors d'événements précis pour passer facilement les barrages, ce n'est pas un droit, l'individu n'étant pas un policier. Une enquête a notamment été ouverte pour "usurpation de fonctions" et "usurpation de signes réservés à l'autorité publique".

Une voiture équipée d'accessoires policiers

Selon une photographie que BFMTV a pu se procurer, la voiture de fonction d'Alexandre Benalla était dotée de dispositifs lumineux d'ordinaire réservés à l'usage de la police, à la fois à l'avant de la voiture comme derrière le pare-brise.

"Ce sont des nouveaux dispositifs...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi