La voiture d’Emmanuel Macron en panne, le président obligé de prendre un véhicule non blindé

C'est une petite mésaventure dont Emmanuel Macron se serait bien passé. Lors d'un déplacement officiel en Pologne, le président de la République a été reçu au palais présidentiel d'Andrzej Duda. Alors que la rencontre touchait à sa fin et que le chef de l'Etat français s'apprêtait à partir, un imprévu est venu perturber le protocole. En effet, sa voiture blindée, un Renault Espace, a refusé de démarrer. Impossible alors pour Emmanuel Macron de quitter son homologue polonais comme le raconte la presse polonaise.

Son équipe a donc rapidement réfléchi à une solution pour lui permettre de s'en aller des appartements du dirigeant du pays. C'est l'ambassadeur de France en Pologne qui a apporté la solution en lui prêtant un autre modèle de voiture française, une Citroën C6. Cependant, ce véhicule ne présentait pas la même sécurité maximum puisqu'il n'était pas blindé contrairement à son Renault Espace habituel. Depuis son arrivée à l'Elysée, Emmanuel Macron ne fait pas son choix de voiture à la légère.

En 2018, l'achat de nouveaux véhicules avait coûté à l'Etat 89 669 euros de plus que par le passé. Après François Hollande, le mari de Brigitte Macron a fait le choix d'augmenter le nombre de voitures en passant d'une flotte de 64 à 82 modèles. Mais, pour faire des économies, les équipes du président ont choisi de baisser la gamme des voitures. En effet, l'Elysée a opté pour modèles autour de 21 650 euros contre des précédents qui valaient environ 33 300 euros. "Nous avons acheté des véhicules

Retrouvez cet article sur GALA

Beatrice d'York : inquiète pour la santé du prince Philip, elle a changé ses plans de mariage
PHOTOS - Saint Valentin : les maquillages les plus glamours inspirés des stars
PHOTOS - Saint-Valentin : 4 looks mode à découvrir pour être canon
Vincent Niclo pousse un coup de gueule contre les Victoires de la Musique
VIDÉO - Nagui parano ? Son amie Magali Ripoll (N’oubliez pas les paroles) balance