Voiture autonome : les risques ne sont-ils pas trop importants ?

·1 min de lecture
On nous promet toujours des voitures autonomes "d'ici 5 ans" !
![CDATA[]]

L'avenir de la voiture en société pose question aujourd'hui. On assiste déjà à la conversion du thermique pour de l'électrique. Mais la technologie embarquée n'est pas en reste avec des aides à la conduite toujours plus sophistiquées. Si bien que certains constructeurs peuvent déjà proposer de la sécurité active ou de la semi-autonomie (volant, vitesse...). Les voitures autonomes en revanche, semblent encore en être bien éloignées par rapport aux prédictions. Cette évolution comporte aussi des risques, difficiles à jauger et juger.

Des problèmes éthiques

Tesla, célèbre firme dirigée par Elon Musk, est très en avance sur la conduite autonome. La loi américaine est plus souple et autorise, dans certains Etats, le programme "Autopilot" ou des taxis conduire seuls sur la route. En Europe, cela semble encore bien loi notamment pour des questions de responsabilité. En cas d'accident, le constructeur automobile serait ainsi le seul responsable, les assurances ne peuvent s'engager sur un tel terrain : bref, tout cela n'est pas encore au point. Le sera-t-il un jour dans nos pays ?

De manière plus poussée, on peut aussi discuter la possibilité de confier sa vie à un objet électronique, circulant à haute vitesse aux quatre coins du monde. La panne, comme pour une pièce mécanique, peut amener à l'accident. Ce dernier pourrait être plus grave que prévu en cas de dysfonctionnement, l'esprit humain pouvant s'adapter à n'importe quelle situation d'urgence. Ces voitures autonomes peuvent aussi être détournées par...Lire la suite sur Autoplus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles