La voiture électrique pollue cinq fois moins que les autres véhicules, sauf pendant sa fabrication

Dans le cadre du plan de soutien de l’Etat à l’automobile, certaines mesures favorables aux véhicules propres sont entrés en vigueur le 1er juin. Un bonus écologique de 7 000 euros est accordé pour un véhicule électrique ou peu polluant et 2 000 euros pour un véhicule hybride rechargeable. La prime à la conversion peut aller jusqu’à 5 000 euros. La moins pire des solutions Une étude conclut qu’une voiture électrique émet cinq fois moins de CO2 qu’une petit modèle diesel en tenant compte de la fabrication et du cycle de vie du véhicule. Si la voiture électrique n’utilise pas d’énergies fossiles, elle possède une batterie pesant des centaines de kilogrammes. Leur fabrication est tellement gourmande en énergie qu’elle double les rejets de CO2 pour concevoir ce type de voiture : dix tonnes équivalent CO2 comparé aux cinq tonnes nécessaires pour un véhicule thermique sans avoir parcouru le moindre kilomètre.