Voiture électrique : Hyundai rejoint le réseau de recharge Ionity

·1 min de lecture

Cette fois c'est officiel : Hyundai rejoint Ionity ! Evoquée depuis septembre 2019, l'arrivée du groupe sud-coréen au sein du consortium est enfin actée.

La firme sud-coréenne devient donc aujourd'hui l'un des partenaires stratégiques et l'un des actionnaires du plus important réseau de bornes de recharge rapide en Europe.

Un regroupement de constructeurs en faveur de la mobilité électrique

Fondée en 2017 et composée de BMW, Daimler, Volkswagen et Ford, la co-entreprise Ionity a en effet pour objectif d'établir et d'exploiter un réseau de stations de recharge à haute puissance pour véhicules électriques à travers tout le Vieux Continent.

300 stations en Europe, 400 d'ici la fin de l'année

Utilisant 100% d'énergie renouvelable et basé sur la norme de recharge européenne CCS (système de charge combiné), le réseau Ionity se compose à ce jour de près de 300 stations, dont une quarantaine en France. Un chiffre qui pourrait passer à 400 d'ici la fin de l'année. Ces stations regroupent des bornes de recharge d'une puissance de 350 kW.

"En participant à cette co-entreprise, Hyundai Motor Group -qui regroupe les marques Hyundai et Kia -encouragera l'extension de ce réseau de recharge à haute puissance le long des autoroutes européennes, favorisant ainsi une adoption plus large de la mobilité zéro émission.", annonce le constructeur asiatique dans un communiqué.

De quoi accompagner son offensive produits en matière d'électrification puisque le groupe prévoit (...)

Lire la suite sur Auto Plus

Le Ford EcoSport Active (2020) dévoilé
Emissions de CO2 : Volvo au secours de Ford
Top 10 des voitures les plus vendues en France en 2020
AC Cobra Le Mans (1963) : une réédition électrique !
Volkswagen Golf R (2020): une boîte méca, mais pas pour nous
Confinement : vers une circulation plus restreinte ?