Voiture électrique : vous faire rouler 1 000 kilomètres, le prochain défi de Blue Solutions

Aller plus vite, rouler plus longtemps et recharger plus rapidement. Bref, repousser les limites de la voiture électrique. Telle est l’ambition de Blue Solutions, filiale du groupe Bolloré*. Le groupe industriel breton équipe déjà des flottes de bus dans des dizaines de villes françaises. Il veut désormais conquérir les garages des particuliers avec ses batteries solides. Lundi 24 juin, l’entreprise indique à Capital avoir noué un contrat de co-développement avec le groupe allemand BMW. «Et nous avons signé des accords avec d’autres constructeurs automobiles», se félicite Jean-Baptiste Behaghel, directeur général adjoint de Blue Solutions.

À l’exception de BMW, l’identité de ces premiers clients potentiels est tenue secrète. Ces accords posent en tout cas les fondations d’un chantier de 2,2 milliards d’euros pour Blue Solutions. En mai, l’entreprise a rejoint la bataille de la voiture électrique en dévoilant son projet d’usine de batterie qui devrait sortir de terre en 2030 à Mulhouse (Haut-Rhin). Juste à côté de l’Allemagne, la gigafactory sera ainsi positionnée «au carrefour de la production automobile européenne», considère Richard Bouveret, PDG de Blue Solutions. On peut d’ailleurs se demander si Stellantis, également installé à Mulhouse, ne fait pas partie des constructeurs automobiles intéressés…

Dans cette gigafactory, Blue Solutions promet de fabriquer «les batteries du futur». Grâce à ses méthodes de fabrication, l’entreprise pense pouvoir améliorer la densité énergétique (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Airbags défectueux : au tour d'Opel de rappeler plusieurs modèles
Radar automatique : la Cour de cassation rend un avis décisif
C’est la fin des barrières de péage sur l’A13 : comment puis-je payer l’autoroute ?
Permis de conduire : cet autre effet pervers du paiement obligatoire de 100 euros sur le CPF
Combien coûtera la voiture 100% électrique de Ferrari ?