Voiture électrique à 100 euros par mois : premier arrivé, premier servi ?

Le tant attendu leasing social, qui devrait être révélé d'ici la fin de l'année, s'annonce comme une initiative visant à faciliter l'accès aux voitures électriques pour les ménages les plus modestes en France.

Jusqu'à présent, les informations disponibles indiquent que ce programme ciblera principalement les 50 % des ménages français les moins aisés, avec un revenu fiscal de référence ne dépassant pas les 14 000 euros.

En revanche, on ne connaît pas encore tous les contours de cette mesure, mais nos confrères des Echos indiquent que certains critères ont d'ores et déjà été écartés de l'équation, notamment pour ne pas compliquer une mesure qui, de base, l'est déjà un petit peu.

Pas de critères en dehors du revenu fiscal ?

Ainsi, selon Les Échos, certains critères, tels que la localisation géographique et le type de profession pour les conducteurs fréquents, ont été écartés, même si le cabinet de Christophe Béchut semblait initialement favorable à l'inclusion de critères territoriaux, notamment en lien avec les Zones à Faibles Émissions mobilité (ZFE-m).

Le gouvernement aurait opté pour une approche pragmatique basée sur le principe du "premier arrivé, premier servi". Cette décision s'explique par la volonté de ne pas complexifier le processus en introduisant des critères susceptibles d'évoluer. En d'autres termes, les premiers à avoir déposé leur dossier sur la plateforme dédiée seront les premiers à obtenir ce leasing social.

Une sélection de voitures électriques prévue

Il y a quelques semaines, Bruno Le Maire avait indiqué qu'une liste de voitures électriques...Lire la suite sur Autoplus