"Je vous vois dodeliner" : Rachida Dati s'agace contre Léa Salamé

·1 min de lecture

L'incertitude continue de régner en Île-de-France. Avec le nouveau protocole sanitaire, mis en place depuis le lundi 29 mars dans les dix neufs départements reconfinés dont ceux de la région francilienne, le nombre de fermetures des classes (déclenchées dès qu’un cas positif au Covid-19 y est détecté) ne cesse de bondir dans la capitale. Comme l'indique Patrick Bloche, l'adjoint à la mairie de Paris chargé de l'Education, auprès de France Bleu, 722 classes dans les écoles, collèges et lycées parisiens étaient fermées au 30 mars. Soit presque trois fois plus qu'en fin de semaine dernière, avec 246 classes fermées. Une situation qui laisse proposer à certains, comme Valérie Pécresse, la présidente LR d'Île-de-France, d'avancer les vacances de printemps de deux semaines au sein de la région francilienne pour ralentir la flambée de l'épidémie.

Cette proposition semble loin de convaincre Rachida Dati, invitée de France Inter ce 31 mars, qui veut miser avant tout sur le dépistage. "On ferme, on reste chez soi et on fait quoi ? Moi je suis d’accord si on dépiste et on vaccine. Moi je l’ai fait dans mon arrondissement (Rachida Dati est maire du 7ème arrondissement de Paris – NDLR). Dès lors que les tests salivaires ont été autorisés, le lendemain, je lançais le dépistage", affirme-t-elle auprès de Léa Salamé. Et d'ajouter : "Madame Hidalgo a fait le choix de ne pas dépister dans les écoles." Une affirmation loin de convaincre la journaliste, dont la réaction hors champ de la caméra agace (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Sans Claude Brasseur, je n'y pense pas" : Franck Dubosc renonce à Camping 4
VIDEO - Martin Blachier contre la fermeture des écoles : ses propos cash
Audrey Pulvar en colère après la polémique des réunions "non-mixtes" : "Vous mentez et vous le savez"
Le saviez-vous ? Renaud est issu d'une fratrie de 8 frères et soeurs
Le saviez-vous ? Leila Kaddour a été prof de français