Voir le PCF au gouvernement n'est «pas du tout à l'ordre du jour», assure Fabien Roussel

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"J'ai clairement dit au président de la République et je ne cesse de le répéter depuis deux jours que quand des communistes rentrent dans un gouvernement, c'est pour défendre les intérêts du monde du travail, des salariés, des travailleurs, l'industrie, nos services publics", a expliqué Fabien Roussel.

"Ce n'est pas du tout à l'ordre du jour que nous participions à un tel gouvernement", a assuré lundi le patron du PCF Fabien Roussel, clarifiant sa position alors que les critiques se multiplient à gauche sur sa stratégie de démarquage vis-à-vis de la Nupes. "J'ai clairement dit au président de la République et je ne cesse de le répéter depuis deux jours que quand des communistes rentrent dans un gouvernement, c'est pour défendre les intérêts du monde du travail, des salariés, des travailleurs, l'industrie, nos services publics", a expliqué sur CNews le député du Nord.

"Nous ne voulons pas bloquer"

"Nous ne pouvons pas participer à un gouvernement qui garde comme logique de continuer de défendre les intérêts d'une minorité, la classe des riches, en refusant de mettre en place l'impôt sur la fortune, en refusant d'augmenter les salaires et les retraites et même participer à un gouvernement qui envisagerait d'allonger l'âge de départ en retraite", a-t-il développé.

"Ce n'est pas du tout à l'ordre du jour que nous participions à un tel gouvernement. En revanche, nous ferons tout pour faire en sorte qu'il y ait des mesures prises tout de suite pour le pouvoir d'achat des Français, nous voulons que ça avance, nous ne voulons pas bloquer", a po...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Louis Aliot, maire RN de Perpignan: "Nous ne comptions pas rentrer dans le gouvernement Macron"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles