Le voilier géant d'Yvan Bourgnon à l'assaut du plastique

·1 min de lecture

Pour un voilier, c'est un monstre : 56,5 mètres de longueur, 26 mètres de largeur, 62,5 mètres de hauteur, 1.900 tonnes chargés avec les vivres et les équipements nécessaires à une mission. Mardi, le navigateur Yvan Bourgnon a dévoilé la dernière version de son bateau Le Manta, dont l'objectif est de collecter les déchets plastiques en mer, tant qu'ils sont à la surface, tant qu'ils ne se sont pas encore fragmentés et tant qu'ils n'ont pas atteint durablement les écosystèmes. Le bateau, dont la mise à l'eau est prévue en 2024, pourra collecter entre 1 à 3 tonnes par heure, et jusqu'à 10.000 tonnes chaque année. "Lutter contre la pollution plastique est un enjeu majeur pour la santé des océans : chaque minute, 17 tonnes de déchets plastiques s'y déversent, soit 9 à 12 millions de tonnes chaque année", explique l'association d'Yvan Bourgnon, The SeaCleaners. 

A bord, les déchets collectés seront traités et de valorisés. "Ceux en métal, en verre ou en aluminium vont être stockés pour être ramenés à terre et recyclés dans des filières locales de gestion des déchets.

Le voilier investira les zones les plus polluées comme les estuaires

Les matières organiques, comme le bois et les algues, sont remises à l'eau, dans le respect de la faune et la flore marines. Les déchets plastiques sont eux broyés et compactés pour accroître leur efficacité énergétique, avant d'alimenter l'unité de valorisation énergétique des déchets", explique l'association. Le Manta sera propulsé par des énergies...


Lire la suite sur LeJDD