"Voilà ce que je reçois" : Isabelle Mergault et la Toile outrés par des propos inacceptables tenus sur sa fille

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La méchanceté gratuite et la bêtise semblent malheureusement avoir de beaux jours ... Isabelle Mergault vient d'en faire la terrible expérience en ce lundi 6 septembre. Depuis la mise en place du pass sanitaire, le fossé s'est creusé entre les pro et les antivax. Des milliers de Français protestent contre cette mesure qui porte selon eux atteintes à leur liberté. Seulement voilà, certains antivax semblent se tromper de combats et les dérapages d'ultras interrogent. Isabelle Mergault n'est pas du genre à se taire. Elevée à l'école Ruquier, elle n'est pas la dernière à utiliser l'humour et à vouloir rire de tout, surtout d'elle-même. En revanche, il est des dérapages qui ne passent pas. Et les propos tenus par Jean-Marie Bigard en mai dernier sur l'étoile jaune l'avaient fait sortir de ses gonds.

En ce lundi 6 septembre, Isabelle Mergault a partagé sur Twitter un message particulièrement violent dont elle a été victime. Ayant informé qu'elle avait fait vacciner Maya, sa fille de 12 ans, la riposte plus que douteuse de certains antivax a de quoi déstabiliser ...

Isabelle Mergault a vu sa vie changer lorsque Maya y est entrée en 2009. La maman biologique de Maya ne parvenant pas à s’occuper convenablement de sa fille, l'humoriste a décidé d'adopter l'enfant l'année suivante. "J’ai commencé baby-sitter et puis petit à petit on s’est dit bon, comme elle est avec moi presque quasi tout le temps et que la maman est vraiment en difficulté, j’ai dit : écoute, voilà il vaudrait mieux qu’elle (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Harry et Meghan ont fait une demande à la reine Elizabeth qui a laissé le Palais "pantois "
Salma Hayek en deuil : sa belle-sœur est décédée à 58 ans
Mort du prince Philip : il ne voulait plus "s'accrocher à la vie inutilement"
"J'ai un peu la vie de madame Tout-le-monde" : Jenifer se confie sur son quotidien de femme "normale"
« Le contrecoup a été rude » : Antoine de Caunes revient sur sa brutale éviction du Grand Journal

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles