"Voilà ce que la maltraitance peut entraîner " : Thierry Beccaro livre un témoignage poignant sur sa dépression (VIDEO)

·1 min de lecture

Thierry Beccaro ne garde pas que des souvenirs heureux de son enfance. En 2018, l’ancien animateur de Motus avait brisé le tabou de la maltraitance infantile en racontant son passé d’enfant battu dans un livre intitulé Je suis né à 17 ans. Un calvaire qui a eu de lourdes répercussions sur sa vie d’adulte. "Une enfance maltraitée va forcément faire un adulte fragile, qui manque de confiance, qui a peur, qui doute, et qui n'aura pas forcément les mêmes atouts que quelqu'un à qui on a donné beaucoup d'amour et que l'on a encouragé quand il était jeune", avait-il confié au micro d’Europe 1.

Ce lundi 24 mai, Thierry Beccaro était invité dans l’émission L’instant de Luxe sur Non Stop People. Après avoir annoncé qu’il préparait un nouvel ouvrage, Ma résilience à moi, qui sortira en novembre prochain, l’homme de 64 ans a révélé qu’il souffrait de dépression. "La dépression, je n’ai pas attendu d’arrêter Motus pour la connaître. Mon parcours, ma vie personnelle fait que je passe par des moments que j’appelle les montagnes russes. Mais ça, encore une fois, très peu de gens le perçoivent parce que j’ai décidé de donner l’impression que tout va bien. Parce qu’il y a des gens qui vont beaucoup moins bien que moi", a-t-il déclaré.

Face à Jordan de Luxe, Thierry Beccaro a sorti une boîte de médicaments de sa poche et a expliqué en avoir toujours une sur lui. "Il y a de quoi, au cas où j’ai une petite angoisse, on se met un petit truc sous la langue. Il y a un truc éventuellement si j’ai de l’allergie, (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Affaire conclue : Julien Cohen remet en place un vendeur sur les estimations des experts (VIDEO)
Patron Incognito : émission scénarisée ? Vraiment réaliste ? L'avis partagé de la rédaction
Télématin : Thierry Beccaro balance sur les tensions dans l’équipe
Les Z’amours : un candidat part faire la fête après que sa femme ait accouchée (VIDEO)
Exclu. "On a facilement envie de nous voir en jupe ou en décolleté…" : Iris Mittenaere dénonce les remarques sexistes encore très présentes dans le milieu de la télé

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles