Voilà à qui ressemble la "jeunesse invisible" qui va voter pour la première fois en 2017

Maxime Ruszniewski
Hero Images

"C'est quoi le revenu universel?"; "Quoi? Mélenchon ne se présente pas à la primaire ?"; "J'aimerais bien que ce soit une femme ce coup-ci"; "C'est une blague ! Ils veulent vraiment légaliser le cannabis?"

Ils sont 39. 19 filles et 20 garçons, âgés de 18 à 22 ans.

Il habitent à Nice, Saint-Malo, Corte, Stains, Saillans, Albi, Nantes, Amiens, Strasbourg, Joué-les-Tours, Besançon, Caen et Bordeaux.

Ils sont étudiants, jeunes travailleurs, lycéens ou chômeurs.

Leur point commun ? Ils peuvent voter pour la première fois cette année à l'élection présidentielle. Et contrairement aux idées reçues, ils n'entendent pas laisser leur nouvelle carte dans un tiroir: Près de 8 jeunes sur 10 inscrits se sont déplacés lors du second tour de l'élection présidentielle en 2012.

L'hiver dernier, avec mes coproductrices - Marie Dubas et Carine Ruszniewski - nous avons sollicité 13 auteur-e-s pour filmer ces primo-votants. Etienne Chaillou ("La sociologue et l'ourson") a dirigé cette collection de 13 documentaires de 26 minutes, diffusés dimanche 12 mars à 10h50 sur les antennes régionales de France 3, puis sur Pluzz et Youtube.

Bien sûr, ce panel n'est pas exhaustif, il ne saurait être parfaitement représentatif d'une génération.

Cependant, de nombreux propos se font échos: dégoût quasi généralisé de la classe politique (y compris chez certains militants), ignorance des programmes des candidats (quand ils connaissent leurs identités), soif de reconnaissance et de représentation... C'est avant tout une jeunesse repliée sur elle même, craintive et résignée que nous avons rencontrée. Même si nous avons aussi souhaité donner de la voix aux engagés (qu'ils soient dans un parti ou une association), aux idéalistes et à quelques irréductibles optimistes.

Cette absence d'idéal, d'espoir, de projet collectif m'a saisi. Politiquement, leur choix s'opère souvent entre une adhésion au FN et un rejet total de ce parti.

Cette collection est surtout le portrait d'une génération bien plus...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages