La voie du mont Blanc de plus en plus difficile à cause du réchauffement climatique

Le réchauffement climatique atteint les sommets. Au Mont-Blanc, le paysage se transforme au fil du temps et atteindra bientôt un point de non-retour. Des crevasses de 16 mètres de profondeur sont apparues sur l'arête des Bosses, la dernière ligne droite avant l'ascension du mont Blanc par la voie normale, la plus simple pour atteindre le sommet. Ce qui fait d'elle la plus fréquentée par les alpinistes. Alors le glacier se transforme .

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Le relief du mont Blanc s'est singulièrement modifié ces dernières semaines, comme le rapporte le président des guides de Saint-Gervais, Olivier Béguin, qui a effectué une reconnaissance par hélicoptère la semaine dernière. "Actuellement, il y a une crevasse qui fait à peu près 15 mètres de large sur 15 mètres de profondeur", détaille-t-il à Europe 1. "Par expérience, je pense que c'est le réchauffement climatique qui fait que les masses de glace ont tendance à descendre plus vite de chaque côté. Cette arête s'est ouverte."

>> LIRE AUSSI - Pourquoi la taille du Mont Blanc diminue-t-elle régulièrement ?

Entre les alpinistes et la montagne, la municipalité a choisi

L'ascension sera donc plus difficile cette année. "Ça remet un peu l'église au centre du village", estime le maire de Saint-Gervais, Jean-Marc Peilleix. "On a une montagne qui a été consommée par des gens qui étaient des consommateurs d'exploits. On fait le Mont-Blanc, le marathon de New York, l'Everest, on épate un p...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles