La Voie lactée photographiée au-dessus de paysages sublimes

Capture The Atlas, qui rassemble de magnifiques photographies prises aux quatre coins de notre belle planète (dont une majorité capturée la nuit), vient de dévoiler les lauréats de son concours thématique annuel sur la Voie lactée. Des photos à couper le souffle, qui font du bien et qu’on ne se lasse pas de voir et revoir, nous offrant de nous évader loin de la routine quotidienne ; des photos de maîtres, réalisées avec brio par de véritables « oiseaux de nuit » qui ont l’habitude, de camper, manger, respirer…, bref de vivre sous les étoiles au milieu d’endroits les plus isolés et insolites sur Terre (Xingjian, Utah, Atacama, etc.) qu’ils ont choisis aussi pour des raisons évidentes de tranquillité et d’absence de pollution lumineuse.

La beauté de notre Galaxie, « cercle de lait »

Leurs photos, sublimes, traduisent à la fois la beauté spectaculaire de la Voie lactée quand on peut la contempler dans l’obscurité la plus profonde (à des dizaines ou des centaines de kilomètres des grandes villes), et la poésie qui l’irrigue, la même qui émerveille l’humanité depuis si longtemps – des temps immémoriaux. Présente dans tous les mythes du monde entier, souvent comme un chemin emprunté par les esprits des morts, elle est parvenue jusqu’à nous, les Modernes (son nom fut homologué par l’IAU au XXe siècle), sous l’appellation que les Grecs lui prêtaient en référence au mythe d’Hercule, lequel raconte qu’il avait fait gicler le lait sacré du sein d’Héra après l’avoir mordu. Mais les Grecs voyaient aussi en elle un cercle de lait, Galactea, qui entoure la Terre à l’image de l’équateur céleste, l’arctique et autre écliptique.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles