La Voie lactée a un bras cassé révèle le télescope Spitzer

·2 min de lecture

Des observations menées avec le télescope Spitzer révèle une anomalie dans le bras du Sagittaire à l'intérieur de notre galaxie.

Comme une rupture de continuité. Similaire à une fracture osseuse, une structure nouvellement identifiée dans un des bras de la Voie lactée s'étale sur 3000 années-lumière avec une orientation radicalement de cette région de notre galaxie. Identifiée dans les données obtenues par le télescope spatial Spitzer (), c'est la première du genre observée dans la Voie lactée, dont la forme précise intrigue toujours les astrophysiciens.

Une galaxie en spirale

La est une galaxie en spirale barrée qui est composée de quatre bras principaux et d'au moins deux plus petits dont l'un contient le système solaire. Ces bras sont constitués d'un mélange de gaz et de poussières plus denses qu'ailleurs dans le disque où ils s'étalent. L'agencement de ces bras et leur forme précise est difficile à déterminer étant donné qu'on les observe depuis l'intérieur.

Pour en apprendre un peu plus, des astronomes, menés par M. A. Kuhn de Caltech, ont scruté une partie du bras du Sagittaire dans les infrarouges à l'aide de Spitzer et du de l'Agence spatiale européenne. En combinant les données des deux engins, ils ont pu observer cette structure qui s'écarte du bras du Sagittaire et qui est composée de jeunes étoiles qui se déplacent toutes à la même vitesse et dans la même direction de l'espace.

La structure identifiée s'écarte du bras du Sagittaire. Dans l'encart chaque étoile orange représente en réalité une région de formation d'étoiles pouvant contenir des milliers de jeunes étoiles. Crédit : NASA/JPL-Caltech.

Ce type de discontinuité sur un bras a déjà été identifiée dans d'autres galaxies en spirale, elles sont appelées "éperons" ou "plumes". Mais c'est la première fois qu'une telle caractéristique est observée dans Voie lactée dont les astronomes se demandent depuis des décennies si ces bras sont plutôt lisses ou irréguliers.

Quatre nébuleuses connues

Dans cette structure rebelle se trouvent quatre nébuleuses bien connues dont la nébuleuse de l'Aigle. Elle abrite les célèbres dont le [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles