Vladimir Poutine souffre-t-il d'un cancer ? L'état de santé du président russe inquiète

·1 min de lecture

La Russie s'apprête-t-elle à vivre une grande crise ? Au centre des préoccupations, l'état de santé de son éternel leader, Vladimir Poutine. Le dirigeant, aux commandes du pays depuis plus de 20 ans (même s'il avait en apparence laissé les commandes à Dimitri Medvedev de 2008 à 2012), serait très malade. Une source russe confiait une première fois au début du mois de novembre qu'il souffrirait de la maladie de Parkinson, luttant lors de ses apparitions publiques pour masquer ses tremblements. Le Kremlin avait rapidement démenti l'information, dans un pays où cette dernière est loin d'être en libre circulation, assurant que cette rumeur était "complètement absurde".

Une nouvelle source s'est livrée cette fois au journal britannique The Sun, affirmant que Vladimir Poutine avait également été diagnostiqué d'un cancer de l'abdomen. Le grand ami de Gérard Depardieu aurait même subi une intervention chirurgicale en février dernier, mais que celle-ci n'aurait pas suffi. Il envisagerait même désormais de laisser sa place au sommet de l'Etat dans les prochains mois, n'étant plus en état d'assurer ses fonctions. Il lui reste pourtant 4 ans de mandat après sa réélection (sur un score de 76,7% tout de même) en 2018. Il devrait alors décider lui-même de qui prendra la relève, alors que certaines sources indiquent qu'il pourrait tout simplement nommer sa fille Ekaterina Tikhonova, 34 ans, qu'il couverait depuis des années pour prendre sa place. Le départ de Vladimir Poutine signifierait un (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Faux semblants : Thierry Godard a contracté la Covid-19 sur un tournage, plusieurs personnes touchées
Louis de Funès blessé par des attaques : sa petite-fille s'explique sur ses souffrances
Ingrid Chauvin : dernières heures pour gagner une rencontre avec la comédienne de DNA
PHOTO Mathilde Tantot : un détail fait tiquer les internautes sur sa dernière photo sexy
Aya Nakamura sans masque à une soirée clandestine ? La patronne du restaurant s'explique