Vladimir Poutine propose d'augmenter les exportations de gaz russe vers l'Europe

·1 min de lecture

En Russie, Vladimir Poutine a réagi, ce mercredi 13 octobre, à la hausse des prix du gaz en Europe en proposant une augmentation des exportations du gaz russe. Ces déclarations arrivent après plusieurs jours de critiques venues de Moscou sur la politique énergétique de l'Union européenne.

Avec notre correspondant à Moscou, Paul Gogo

Cela faisait déjà plusieurs jours que Vladimir Poutine multipliait les déclarations, pour commenter la hausse des prix du gaz en Europe. Le président russe a finalement déclaré mercredi après-midi qu'il accepterait d'augmenter ses exportations de gaz vers l'Ouest. La Russie fournit plus d'un tiers des besoins en gaz des États européens.

Depuis plusieurs jours, le géant russe Gazprom puise dans ses ressources pour stabiliser le marché. Mais le chef du Kremlin souhaiterait avant tout que les Européens retiennent une leçon. Il le martèle, l'Union Européenne est, selon lui, la seule responsable de cette crise. Elle n'aurait pas su se protéger des hausses de prix en se gardant de conclure des contrats à long terme avec Moscou. Les européens auraient commis « l'erreur » de se « reposer sur la main invisible du marché », selon ses mots.

La raison est évidemment géopolitique, la question de la dépendance énergétique de l'Union européenne vis-à-vis de la Russie réapparaît à chaque friction entre l'union et le Kremlin

Moscou, qui se définit comme un partenaire stable et balaie toute responsabilité dans l'envolée des cours, entend donc imposer ses conditions. Selon le ministre de l’Énergie Nikolaï Choulguinov, un coup de pouce de la Russie devra forcément passer par de nouvelles conditions contractuelles.

►À lire aussi : Les Britanniques subissent une hausse brutale du prix du gaz après des faillites de fournisseurs

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles